Nous avons tendance à vouloir influencer des personnes ou des situations, ou bien encore nos émotions. Mais parfois, certaines situations sont hors de contrôle. Entretenir la frustration ne fera alors que gaspiller votre énergie.

Et si vous essayiez d’accepter ce qui se passe? Lâcher prise n’est pas synonyme de faiblesse ni de fatalité. Accepter ne signifie pas forcément être d’accord. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire.
Par exemple, accepter que votre travail ne vous épanouit plus ne signifie pas que vous allez y rester. Accepter qu’une relation ne vous convient plus ne veut pas dire que vous allez devoir subir une personne indéfiniment.  Accepter que vous êtes malade ne signifie pas que vous allez refuser de vous soigner.

Lâcher prise, dans l’immédiat, peut être parfaitement compatible avec l’action, mais cela impliquera parfois une action différente ou différée.

Voici un petit exercice qui pourra vous aider à lâcher prise :

1) Pensez à la situation ou à la personne que vous n’arrivez pas à contrôler
2) Ressentez vos émotions et sensations à l’idée de ne pas pouvoir changer cette chose, cette personne ou cette situation
3) Puis dites à voix haute :
« Pendant 30 secondes, j’accepte que cette chose, cette personne ou cette situation soit comme elle est »
4) Comment vous sentez-vous ?

Vous verrez qu’ensuite, des portes s’ouvriront à vous.